mardi 13 juin 2017

Nouvelles nominations à l'Académie Pontifie pour la Vie



SOURCE : Catholic Herald et OnePeterFive

Nigel Biggar a déclaré : « Il n'est pas évident qu'un foetus humain soit du même genre qu’un adulte »

Le Pape François a nommé 45 nouveaux membres ordinaires de l'Académie Pontificale pour la Vie selon une déclaration sur le site du Vatican. Elles comprennent Nigel Biggar, qui a déclaré qu'il pense que la limite pour l'avortement légal devrait être de 18 semaines.

Dans un dialogue avec son collègue philosophe Peter Singer en 2011, rapporté par le magazine de Standpoint, Biggar a déclaré : « Je serais enclin à tracer la ligne pour l'avortement à 18 semaines après la conception, qui est à peu près le premier moment où il existe des preuves d’activité du cerveau et donc de conscience. En ce qui concerne le maintien d'un engagement social fort pour préserver la vie humaine par des formes entravées et pour ne pas devenir trop décontractés d’avoir tué la vie humaine, il faut tirer la ligne beaucoup plus prudemment.

Il a déclaré : « Il n'est pas clair qu'un foetus humain soit du même genre qu'un adulte ou d’un être humain mature et qui mériterait donc le même traitement. Il s'agit alors de savoir où nous traçons la ligne et il n'y a pas de raison absolument convaincante pour la tracer à un endroit à un autre ».

Biggar, professeur Regius [ nommé par la Couronne ] de théologie morale et de pastorale à l'Université d'Oxford, s'est opposé à la légalisation du suicide assisté affirmant que ses partisans sont « naïfs » et qu’à changer la loi, ça « nous donnerait une société radicalement libertaire au prix d’une socialement humaine ». Son livre In Defence of War [ À la défense de la guerre ] critique le pacifisme et fait valoir que l'invasion de l'Irak en 2003 remplissait les critères d'une guerre juste.

D'autres membres de la liste incluent le Cardinal Willem Eijk, l'Archevêque Anthony Fisher de Sydney et Carl Anderson, Chevalier Suprême des Chevaliers de Colomb.

En novembre, les 172 membres de l'Académie Pontificale pour la Vie ont été renvoyés — bien que certains puissent être réadmis — et les statuts de l'Académie ont été modifiés. Les statuts exigeaient auparavant que les membres promettent de défendre la vie humaine conformément au magistère de l'Église.

L'Archevêque Vincenzo Paglia, le chef de l'Académie, a répondu : « Les nouveaux statuts exigent un engagement plus fort de la part des membres dans l'enseignement pro-vie de l'Église que l'ancien. Les nouveaux statuts eux-mêmes obligent les membres à promouvoir et à défendre les principes de la valeur de la vie et de la dignité de la personne, interprétés conformément au Magistère de l'Église ».

Une ancienne membre, Mercedes Wilson, a déclaré que les membres de l'Académie devraient être des personnes de « courage éprouvé qui défendent les enseignements de l'Église, en particulier la vie humaine et la famille qui sont attaquées comme jamais auparavant ».


Informations additionnelles qui nous vient de One Peter Five ( Maike Hickson )

Le Cardinal Caffara est renouvelé. Selon Dr Hickson, il aurait été très gênant de l'éliminer alors que tant d'opposants à la philosophie Bergoglienne ne sont pas renouvelés dont les très estimés philosophes et professeurs Josef Seifert et Robert Spaeman

Dr Hickson nous informe aussi de la nomination d'Anne-Marie Pelletier. Je vous laisse le soin d'avoir un aperçu de la madame tel que Ferrara la décrit dans cet article.

LE BOUQUET : parmi les nouvelles nominations, il y a des incroyants et des non catholiques. Pensez-vous que les valeurs Catholiques seront bien protégées ? Ah ! Nous oublions le grand leitmotiv du Pape : « L'unité dans la diversité »...