samedi 21 mai 2016

Pourquoi ce site existe...
Il s'adresse à deux clientèles de lecteurs
Mais il y en a une qui n'est pas encore arrivée
Et ce sera la plus importante...

Comment l'idée de ce site est venue


« Il va y avoir un Avertissement, c'est certain. Trop de voyants qui ne se connaissent pas entre eux l'annoncent », me disais-je, il y a plusieurs années. Et l'idée d'un tel Avertissement ou d'une Illumination ( appelez ça comme vous voulez ) n'était vraiment pas bête ; en effet, c'était, à mon avis, une grande Miséricorde de Dieu que Son Peuple puisse le connaître alors que tant de jeunes, par exemple, n'ont jamais été exposés à un iota de religion dans nos systèmes scolaires athées et par des parents ayant, eux aussi, perdu la Foi. Dieu serait donc connu par tous avec cet événement et ce sera à chacun de décider ce qu'il fera de cette expérience.

Une masse de monde dont les jeunes plus particulièrement sortiront de cette expérience et voudront en savoir davantage, du moins une partie de cette masse. D'où l'idée de préparer de l'information pour aider les gens qui voudraient développer leur relation avec Dieu : à l'exception de l'étincelle de Dieu qu'ils auront vécue lors de l'Avertissement, ces gens seront Nuls en matière de connaissance ou de relation avec Dieu. Or, si on ne connaît pas ou peu Dieu, comment établir une relation ?

C'est justement la « relation avec Dieu », ce à quoi ce site a voulu se centrer. C'est-à-dire, donner le goût d'entrer en communication avec une « Personne » que l'on ne voit pas mais qui existe et qui est Tout Amour. Ce n'est pas un site qui donne des connaissances comme le catéchisme ( Trois Personnes en Dieu, etc...), non, ce site a pour but de donner le goût au monde de « parler avec Dieu » ( comme a dit Ste Thérèse de l'Enfant Jésus : « Il ne faut pas parler de Dieu, il faut parler avec Dieu » ) dans des mots simples car Il aime la simplicité, Il aime nos coeurs d'enfants. Et je désirais que les articles soient dans un vocabulaire simple, joyeux et à portée populaire tout comme ces gens qui arriveront après l'Avertissement seront. À meilleure preuve, voyez quelques titres simples et joyeux favorisant un dialogue avec Dieu. C'est vraiment l'intention et la mission de ce site pour les arrivants prochains :

Sur les genoux de Notre Papa

Notre Papa veut qu'on Lui parle avec nos tripes !
Rien d'autre...


Mon Père est plus fort que la police

Ma visite chez Dieu ou As-tu deux minutes ? (un conte)

Quant à moi, je me disais : « Je ne suis pas exégète, ni théologien, ni prêtre... Pourquoi m'embarquer dans cette aventure... Je suis Nul, moi aussi... Mais si Dieu m'aide, peut-être que je serai d'une aide à d'autres Nuls justement. Car entre Nuls, on se comprend mieux ! Et Dieu aime bien utiliser des « riens ». Il peut manifester de façon plus éclatante sa Gloire.

Cette clientèle de Nuls comme moi n'est pas encore arrivée sur le site...
Forcément car l'Avertissement ne les a pas encore sortis
de leur ignorance... de leur indifférence


Parlons de VOUS maintenant
Qu'en est-il ?

J'aimerais vous donner quelques postulats avant d'en arriver à la mission de ce site pour vous servir. Ça aidera à comprendre sa mission.

POSTULAT # 1

Vous vous souvenez du Cardinal Ciappi ? Ce théologien officiel de trois ou quatre papes successifs dont le dernier fut Jean-Paul II... Hum ! pas le moindre des derniers venus, n'est-ce pas ? Et il a dit quoi à propos de la partie non dévoilée du Message de Fatima dont on vient encore avoir sa preuve de son existence avec le Père Dollinger du Brésil cette semaine ? Le Cardinal Ciappi dit que l'apostasie proviendra du SOMMET DE L'ÉGLISE. Donc, ça va venir de l'intérieur et non de l'extérieur de l'Église ( déjà fatiguant en soi ) et du sommet ( encore plus fatiguant ).

Et quand il parle d'apostasie, il sait de quoi il parle, le théologien officiel de 4 papes ! Or qu'est-ce le dictionnaire nous dit du mot « apostasie » ?

Renonciation publique à une confession,
plus particulièrement abandon de la foi (chrétienne)

Abandon volontaire et public d'une religion, en particulier de la foi chrétienne.

Pour un prêtre ou un religieux, abandon de l'état sacerdotal ou de la vie religieuse sans avoir obtenu les dispenses canoniques.

Renonciation publique à une doctrine, à un parti.

Et voici une première petite question qui vous aidera à déceler la mission de ce site envers la clientèle actuelle : pensez-vous que cette apostasie va se faire dans une allocution sur la balcon de Place Saint-Pierre en cinq minutes ? Satan serait-il assez con pour laisser passer quelque chose d'aussi manifeste qui serait à son détriment ?

Bien non... ça va être graduel... Et quand, par exemple, on invite expressément les gens à être préoccupés de la Création (Laudato Si) plutôt que d'inviter les fidèles à prier le Créateur pour qu'il répare le gâchis que l'homme a fait, n'y-a-t-il pas une diminution de Foi, voire même un début d'absence de Foi ( apostasie ? ) ici ? Quand on affirme que Jésus a dû s'excuser auprès de ses parents après son séjour de 3 jours au Temple, n'y-a-il pas un manque de Foi (homélie du Pape) et quand on explique le Miracle des 5 000 pains comme étant un courant « électrique » de charité chez tous les participants qui ont de ce fait sorti leur pain en réserve de leur sac pour en partager avec les autres, n'est-ce pas réduire la Toute Puissance de Jésus ( homélie du Pape en Bolivie).

POSTULAT # 2

La Bienheureuse Catherine Emmerick nous a confié une vision il y a deux cents ans pour l'époque où il y aurait deux papes ( hum ! ça vous sonne des cloches ? ). Elle a dit que l'Église se « protestantiserait » ( la Messe qui est considérée maintenant plus comme un banquet car on a retourné l'autel du Sacrifice en table qui fait face aux Fidèles --- c'est exactement la cérémonie Protestante --- le Pape qui s'en va commémorer les 500 ans de la Réforme Protestante --- Six Protestants ont fait partie de la Commission de la Réforme Liturgique de la Messe --- Imaginez....).

La Bienheureuse Catherine Emmerick continue en nous disant qu'il y aura une affluence immense d'hérétiques sur Place Saint-Pierre ( gays, transgenres, divorcés/mariés, Protestants, Pentecôtistes, Adventistes, Anglicans, Luthériens ??? ). Ils bâtiront une FAUSSE ÉGLISE.

Et quant aux vrais Fidèles Catholiques... écoutez bien ça...

« Il n'en restera qu'en quelques endroits,
dans quelques maisons, dans quelques familles »

Comprenez-vous qu'on va se sentir seuls en titi ? Comprenez-vous pourquoi Jésus dit dans sa locution du 17 mai : « Des instants déchirants sont proches de Mes enfants,
des moments où la solitude accompagnera Mes enfants fidèles
».

Mais qu'est-ce que ça veut dire encore ? Ça veut dire qu'il n'y aura plus d'installations matérielles ( nos églises actuelles qui ne cessent de fermer) pour les vrais Catholiques. Elles seront occupées par la FAUSSE ÉGLISE. Très, très peu de prêtres aussi... Si on en croise un VRAI aux six mois, nous nous compterons chanceux...

Un saint (?) a déjà dit en entrevoyant notre époque : « Ils auront (la FAUSSE ÉGLISE) les installations matérielles et nous aurons la Foi et Dieu. »

Alors qu'en est-il de la mission de ce site envers les lecteurs actuels

Compte tenu du climat de confusion grandissant et épouvantable actuellement dans l'Église entremêlé d'une apostasie progressive (ex. : l'archevêque Cupich de Chicago qui n'exclut pas la Communion aux gays parce que c'est en leur conscience qu'ils doivent en décider... voyez-vous le genre ? ), ce site tente du mieux qu'il peut ( et Dieu sait si on a pu faire des erreurs... et on en fera encore !) de dénoncer les erreurs de l'Église. Notre petite devise s'explique de cette manière : essayer du mieux que l'on peut de vous informer afin que vous demeuriez de bonnes, humbles brebis pour le Seigneur et non que vous versiez dans les hérésies Modernistes des boucs.

Qu'on le veuille ou pas, l'Église est « en décadence COMPLÈTE », c'est Catherine Emmerick qui le dit. On est donc exposé régulièrement à des pelures de bananne de la part de la hiérarchie de l'Église. C'est simple : l'Église Catholique ( la VRAIE ), avec ses installations matérielles telle qu'on l'a connue est en voie de démolition à coups de boulet de démolition de la part des Modernistes subjugués par les Francs-Maçons qui ont donné leur première place aux Satanistes. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Jésus qui dit en date du 2 avril : « Mon Église où la franc-maçonnerie a été dépassée par le satanisme ».


Et avec qui faites-vous affaire au juste

Mon nom est Guy (parfois Jean-Guy) Rainville. J'ai 68 ans. J'ai fait mes Humanités ( cours classique avec latin et grec !) au Séminaire des Trois-Rivières, Québec. Je suis gradué de l'École des Hautes Études Commerciales (Bacc spécialisé en recherche opérationnelle et MBA en 1971).

MARIAGE

Nous avons eu 4 enfants dont un est décédé à sa naissance. Nous avons vécu un divorce 15 ans plus tard. La Cour m'a accordé la garde exclusive des trois enfants ; ils avaient 12 ans, 8 ans et 4 ans.

J'ai élevé seul ces trois enfants pendant 18 ans. J'ai un doctorat en lavage de serviettes de douche ! Peut-être que, si Amoris Laetitia avait existé, un prêtre ( le bon à dénicher ! --- le complaisant, quoi) m'aurait fait faire un cheminement pénitentiel et j'aurais pu avoir le droit d'avoir une concubine et aller tout de même communier ! Il me semble qu'il aurait pu être attendri de voir un père seul avec trois enfants... Qu'en pensez-vous ? Et, dans leur sale jargon moderniste, ça aurait pu ainsi être un important facteur atténuant à ma culpabilité subjective pour un péché objectif ! Non ?

C'est le vaticaniste Socci qui fut le premier à affirmer qu'Amoris Laetitia était un affront à tous les gens qui ont vécu jusque-là selon les exigences de l'Église et qui se voient bafoués tout d'un coup par une permissivité ( excusez-moi, j'aurais dû écrire « miséricorde » ) qui ne tient pas le coup devant l'enseignement antérieur de l'Église au sujet des divorcés/remariés et des personnes vivant en union libre.

Mais c'était une longue parenthèse pour vous dire que j'abhorre Armoris Laetitia parce que je sais que la Grâce de Dieu dont j'ai bénéficié est complètement absente dans cette Exhortation apostolique et que c'est ce qui nous aide à passer au travers. Rien d'autre. Le pire, c'est que j'ai obtenu ma nullité de mariage ( dans ce temps-là, c'était des vraies nullités sanctionnées par deux tribunaux distincts. ) Mais pourquoi me remarier ? Pour imposer une deuxième maman à des enfants qui souffrent déjà d'avoir perdu leur première ? Est-ce que c'est mon bonheur qui compte ou le leur ?

CARRIÈRE

J'ai été conseil en gestion pendant presque toute ma carrière. Dans les 10 dernières années de ma carrière, je me suis spécialisé dans les technologies de l'information dans le milieu de la santé. J'ai également beaucoup enseigné aux cadres supérieurs et intermédiaires dans les entreprises.

En fin de carrière, j'ai décidé de tout changer ce que je faisais : j'ai décidé de devenir aubergiste dans le magnifique petit village aux baleines de Tadoussac pendant trois ans.

FAMILLE

Ma fille aînée est orthophoniste, mon garçon est cadre dans une entreprise spécialisée en animation 3-D et ma plus jeune fille est criminologue. J'ai 5 petits enfants... grâce à Dieu...

Et tout comme vous tous, on a de la difficulté à me donner du silence pour que je puisse remercier « Celui qui a inventé le poulet et les légumes qu'on va manger » avant un bon repas familial. Dieu ne nous demande pas de réussir ( du moins je l'espère ! ) mais Il nous demande d'essayer... Mais Dieu est bon, ça va venir...

Mes enfants ressemblent aux vôtres, j'en suis assez certain... Ils sont tellement accaparés par les exigences du monde qu'ils ont très peu de temps pour Dieu. Par contre, lorsqu'ils vivent des vicissitudes, ils nous appellent pour se confier. C'est dans ces moments que l'on peut le plus les aider à leur faire connaître le Ciel... Je ne me gêne pas pour leur rappeler que Notre Maman découvre toujours des solutions à nos problèmes quant on réfère à Elle et, surtout, quand on Lui fait confiance. Tellement vrai qu'elle est même capable de faire changer d'idée à Dieu. Vous êtes surpris ? Lisez cette petite histoire vraie de Valtorta que j'ai contée à mes enfants et qui le démontre si bien... Lisez-la en espérant que ça va vous donner des idées aussi... Mes enfants ont apprécié cette histoire et se sont retournés vers Marie quand ils ont eu des problèmes. Mais une fois le(s) problème(s) résolu[s), oups ! le monde les ré-accapare...

CONVERSION

C'est à l'âge de 33 ans alors que notre deuxième enfant allait naître que j'ai commencé à prendre la vie au sérieux. J'ai décidé alors de lire le livre le plus vendu au monde (Bible) pour savoir de quoi il en retournait, pourquoi il était si vendu... Ça m'a nettoyé les cassettes mentales d'une façon inimaginable... J'ai beaucoup pleuré en lisant l'histoire de Joseph dans la Génèse...

À présent, je suis un très pauvre petit rentier qui vit sur le bord du Fleuve St-Laurent. Et je consacre la grande partie de mes journées à 1) vous mettre en garde contre les scorpions qui se disent de notre religion (que l'Esprit Saint m'éclaire toujours ! --- Ils sont tellement rusés ces spécialistes en transformation de vessies en lanternes ! ) 2) à vous donner le goût de parler à Dieu avec votre coeur. N'est-ce pas Sainte Thérèse d'Avila qui disait que Dieu est dans les casseroles. N'est-ce pas Jésus qui disait à Vassula qui s'excusait parce qu'il lui fallait aller faire la vaisselle : « Bien non, Vassula, on va faire la vaisselle ensemble...»